COMPRENDRE LES NORMES EUROPÉENNES DES CARRELAGES

COMPRENDRE LES NORMES EUROPÉENNES DES CARRELAGES

Vous l’avez certainement déjà remarqué, il existe plusieurs normes européennes qui permettent de classer les différents carrelages : échelle de mohs, normes r et abc, classement pei,… mais à quoi correspondent-elles exactement ?


Indiquées sur l’emballage du carrelage, les diverses normes européennes évaluent chacune un aspect du carrelage et peuvent ainsi vous guider dans votre choix.

L’ÉCHELLE DE MOHS

Inventée en 1812 par Friedrich Mohs, un minéralogiste allemand, cette échelle définit la dureté du carrelage et sa résistance aux rayures. Chaque grade, de 1 à 10, correspond à un minéral, allant du moins dur (le talc) au plus inrayable (le diamant). Ainsi, de MOHS 1 à 3, les carreaux seront plus facilement griffés. De MOHS 4 à 7, ils seront peu rayables alors que de MOHS 8 à 10, ils afficheront une très bonne résistance. LA NORME R

La norme R

indique l’adhérence du carrelage lorsque nous avons les pieds chaussés. Le classement commence à 9, ce qui représente une adhérence normale, recommandée pour la cuisine par exemple. Le niveau supérieur est idéal pour une salle de bains, un hall d’entrée ou une terrasse abritée. Un carrelage R11, disposant d’une adhérence élevée, conviendra quant à lui parfaitement pour des endroits exposés à l’eau (près d’une piscine par exemple) afin d’éviter tout dérapage. Enfin, les deux derniers niveaux, présentant une très grande résistance à la glissance, sont réservés à un cadre professionnel.

LA NORME ABC

Parallèlement, la norme ABC estime l’adhérence pour pieds humides ; A étant le plus glissant, C le moins. Un carrelage A sera conseillé dans la salle de bains ou le sauna. Un B sera utilisé dans le bac de douche, dans un hammam ou sur une plage de piscine alors qu’un C sera nécessaire pour les bords de bassins inclinés, les pédiluves et les escaliers menant à l’intérieur de la piscine.

LE CLASSEMENT PEI

Définie par le « Porcelain Enamel Institute », le PEI est une norme européenne qui s’applique principalement aux carreaux émaillés. Elle ne convient par contre pas pour les pierres naturelles ni pour le grès cérame pleine masse (qui n’est pas émaillé). Mesurant la résistance à l’abrasion et l’usure au passage, ce classement vous aide à savoir quel type de carrelage poser dans quelle pièce. Ainsi, les carrelages sont divisés en 5 grands groupes, du PEI 1 au PEI 5, le numéro 1 correspondant à des endroits à très faible passage alors que le 5 convient pour des lieux avec un passage intense.

Retour